Connectez-vous à votre compteCréer un compteAccueil

Voyants recommandés par le Guide de la voyance CAPA :

  • Pascal - Médium, Voyant
    Pascal - Médium, Voyant
    www.medium-pascal.com
    Médium à la REUNION, sur St PIERRE
    Consultation en cabinet ou téléphone
    Nombre de notes : 1
    Yannick Line Medium
    Yannick Line Medium
    https://www.Yannick-line-medium.com
    Medium, voyant
    Sur toute la France
    Nombre de notes : 60
  • Aissatou Barry- Thérapeute
    Aissatou Barry- Thérapeute
    www.aissatoubarry.fr
    Médium voyante, énergéticienne
    Consultation en cabinet ou téléphone
    Nombre de notes : 1
    Jérôme médium
    Jérôme médium
    Jeromemedium.skyblog.com
    Le paranormal est mon quotidien
    Je reçois dans la drome, sur Paris
    Nombre de notes : 7
  • Yann Voyance
    Yann Voyance
    www.yannvoyance.fr
    Voyant - Médium
    23 ans d'expérience
    Nombre de notes : 4
    Voyance Isabelle R Lyon
    Voyance Isabelle R Lyon
    http://www.voyanceisabeller.com
    Voyance par téléphone
    Voyance à Lyon
    Nombre de notes : 6

Vous recherchez un voyant, un médium ou un magnétiseur ? N’hésitez plus, le Guide de la Voyance CAPA est là pour vous assister.
Il vous suffit de lancer une recherche selon vos besoins, et vous trouverez la personne qu’il vous faut :

Voyant(e) Médium Magnétiseur(se)
Radiesthésiste Télépathes Chamane

CAPA vous guide dans vos recherches en vous aidant
à mieux connaître l'ésotérisme, ses pratiques, ses méthodes...
Alors avant de consulter posez vous les bonnes questions :

Suivre le guide

Pour profiter au mieux de tous les services proposés par le Guide de la voyance CAPA, vous devez être connecté à votre compte :

Connectez-vous
à votre compte
Créer votre
compte
Rechercher un praticien

Don :

Sélectionner le don que vous recherchez.

Activité :

Sélectionner l'activité que vous recherchez.

Support :

Sélectionner le support que vous recherchez.

Consultation :

Sélectionner le type de consultation que vous désirez avoir.

Nom :

- Si vous recherchez un praticien particulier, saisissez son nom.
- Si vous ne recherchez pas un praticien en particulier, laissez ce champ vide.

Code postal :

- Saisissez votre code postal pour sélectionner
les praticiens proches de chez vous.
- Si consultation à distance (audiotel, téléphone, courrier ...) laissez ce champ vide.

Où :

En fonction du code postal que vous avez saisi
Lancer votre recherche
Voyants les plus populaires
Fabio d'Ara - Voyant
https://youtu.be/vv6P8gqSUEg
Voyant sans support
pour toute la France
Andre Tarologue
www.icone-voyance.e-monsite.com
Je suis entier,allant à l‘essentiel
Sur toute la France
Eric medium vu sur France
www.starofservice.com/professionnel
Medium voyant sans support
France entière
Yannick Line Medium
https://www.Yannick-line-medium.com
Medium, voyant
Sur toute la France
Elyna Voyance & Soins
www.oracle-elyna.e-monsite.com
Cartomancienne • Coach de vie •
Energéticienne

Accueil > Actualité > Livres

Les 5 Blessures qui empêchent d’être soi-même

Les 5 Blessures qui empêchent d’être soi-même

Nous portons tous des masques pour dissimuler nos blessures.
Lise Bourbeau, fervente de la croissance personnelle qu’on ne présente plus, a identifié cinq grandes blessures qui nous empêchent d’être nous-mêmes ; à savoir : la blessure du rejet, de l’abandon, de l’humiliation, de la trahison et de l’injustice.
À Chaque blessure son masque (Fuyant-Dépendant-Masochiste-Contrôlant-Rigide) que nous revêtons pour nous protéger et qui se traduit par des caractéristiques physiques et comportementales propres.
Un chapitre par blessure, mais surtout comment ces blessures sont créées, c’est ce que l’auteure nous invite à découvrir dans son guide pratique, aux fins de nous réconcilier avec nous-mêmes, d’accepter notre présente expérience terrestre et implicitement nous permettre de grandir.

Florence CAPA

Ecrit par : Florence CAPA

Le : 12 juillet 2016

La création des blessures et des masques :

L’auteure démontre que tous nos problèmes d’ordre physique, émotionnel ou mental proviennent de cinq blessures humaines importantes : le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison et l’injustice et que tout se joue dans notre choix de réincarnation et notre petite enfance.
Selon Lise Bourbeau, tout ce qui est vécu dans la non-acceptation s’accumule au niveau de l’âme ; ainsi en se réincarnant, notre âme choisit de vivre des expériences désagréables aux fins de venir les régler et reviendra autant de fois que nécessaire. Pour ce faire, elle s’attire l’environnement et la famille dont elle aura besoin pour guérir ce qui a été vécu dans la non-acceptation à savoir dans le jugement, la colère, la culpabilité, le regret… De ce fait, les enfants et les parents présentent généralement les mêmes blessures.

Conjointement, à notre naissance, nous oublions tous nos acquis et nous découvrons, lors des quatre étapes clés de notre enfance, qu’il nous est impossible d’être nous-mêmes. En effet, selon Lise Bourbeau, la majorité des enfants passent par quatre étapes. Lors de la première étape de son existence, l’enfant connaît la joie d’être lui-même, puis, dans la deuxième, il se heurte à la douleur de ne pas pouvoir l’être. S’ensuit la période de crise et de révolte durant la troisième étape qui pousse l’enfant à se créer une nouvelle personnalité pour apaiser sa douleur et se conformer à ce que les autres veulent qu’il soit pendant la quatrième étape.
C’est lors des troisième et quatrième étapes que les masques se créent. De même, ces blessures apparaissent chronologiquement dans notre vie en premier l’abandon, ensuite le rejet, puis l’humiliation, après la trahison et enfin l’injustice.
Nous créons (notre ego) des masques pour nous protéger contre la souffrance vécue. Par masque, Lise Bourbeau entend la combinaison d’un type de personne avec un caractère propre et des croyances propres.
À chaque blessure son masque, que l’auteure associe comme suit :


Blessures Masques
Rejet Fuyant
Abandon Dépendant
Humiliation Masochiste
Trahison Contrôlant
Injustice Rigide

À chaque masque une morphologie type, qui dénonce à elle seule les blessures occultées, et souligne l’intelligence du corps face à l’ego.

L’importance du masque est fabriquée en fonction du degré de la blessure et celui-ci est revêtu uniquement quand la blessure est ravivée, ce qui, quelque part, nous réconcilie avec la nature humaine et nous incite à plus de tolérance envers notre prochain, car comme le précise Lise Bourbeau « c’est ton masque qui te fait agir, tu n’es pas toi-même ».

Bien qu’on puisse se retrouver dans chacune des descriptions, Lise Bourbeau précise qu’il est très rare qu’une personne présente les cinq blessures. Aussi, c’est pourquoi elle recommande l’étude des caractéristiques physiques qui témoigne plus justement sur ce qui se passe à l’intérieur de soi, car l’ego empêche de se reconnaître par les plans émotionnel et mental.

Mémo des caractéristiques des blessures et des masques :

1 - Caractéristiques de la blessure de rejet – physique du « fuyant » :

Physique : fuyant, blessure : rejet ... Éveil de la blessure : De la conception à un an. Ne pas sentir le droit d'exister. Avec le parent du même sexe.
Masque : Fuyant
Parent : Même sexe
Corps : Contracté, étroit, mince ou fragmenté.
Yeux : Petits, avec de la peur ou impression de masque autour des yeux.
Vocabulaire : “nul"- "rien" - " inexistant" - “disparaître”
Caractère : Détaché du matériel. Perfectionniste. Intellectuel. Passe par des phases de grand amour à des phases de haine profonde. Ne croit pas à son droit d'exister. Difficultés sexuelles. Se croit nul, sans valeur. Recherche la solitude. Capacité de se rendre invisible. Trouve tous les moyens pour fuir. Part en astral facilement. Se croit incompris. Difficulté à laisser vivre son enfant intérieur.
Plus grande peur : La panique
Alimentation : Appétit coupé par les émotions ou la peur, Petites portions. Pour fuir : sucre, alcool ou drogue. Prédisposition à l'anorexie.
Maladies possibles : Peau, diarrhée, arythmie, cancer, problèmes respiratoires, allergies, vomissement, évanouissement, coma, hypoglycémie, diabète, dépression, suicidaire, psychose.


2 - Caractéristiques de la blessure d’abandon – Physique du « dépendant » :

Physique : dépendant, blessure : abandon ... Éveil de la blessure : Entre un et trois ans avec le parent du sexe opposé. Manque de nourriture affective ou du genre de nourriture désiré.
Masque : Dépendant
Corps : Long, mince, manque de tonus, affaissement, jambes faibles, dos courbé, bras semblent trop longs et pendent le long du corps, parties du corps tombantes ou flasques.
Yeux : Grands, tristes. Regard qui tire.
Vocabulaire : “absent”, " seul”, " je ne supporte pas”, " je me fais bouffer”, " on ne me lâche pas ".
Caractère : Victime. Fusionnel Besoin de présence, attention, support et surtout de soutien. Difficulté à faire ou à décider quelque chose seul. Demande conseils et ne les suit pas nécessairement. Voix d'enfant. Difficulté à se faire dire non (à accepter un refus). Tristesse. Pleure facilement. Attire la pitié. Un jour joyeux, un jour triste. S'accroche physiquement aux autres. Psychique. Vedette. Recherche l'indépendance. Aime le sexe.
Plus grande peur : La solitude.
Alimentation : Bon appétit. Boulimique. Aime aliments mous. Mange lentement.
Maladies possibles : Dos, asthme, bronchites, migraines, hypoglycémie, agoraphobie, diabète, glandes surrénales, myopie, hystérie, dépression, maladies rares qui attirent davantage l'attention, maladies incurables.


3 - Caractéristiques de la blessure d’humiliation – Physique du « masochiste » :

Physique : masochiste, blessure : humiliation... Éveil de la blessure : Entre un et trois ans avec le parent qui s'est occupé de son développement physique. C'est en général la mère. Manque de liberté. Se sentir humilié par le contrôle de ce parent.
Masque : Masochiste
Corps : Gros, rondelet, taille courte, cou gros et bombé, tensions au cou, à la gorge, aux mâchoires et au pelvis. Visage rond, ouvert.
Yeux : Grands, ronds, ouverts et innocents d'un enfant.
Vocabulaire : "être digne", "être indigne", "petit", "gros".
Caractère : Fréquemment honte de lui-même et des autres ou peur de faire honte. N'aime pas aller vite. Connaît ses besoins mais ne les écoute pas. En prend beaucoup sur son dos. Contrôlant pour éviter la honte. Se croit malpropre, sans cœur, cochon ou moindre que les autres. Fusionnel. S'arrange pour ne pas être libre car " être libre " signifie " illimité ". S'il est sans limites, il a peur de déborder. Joue à la mère. Hypersensible. Se punit en croyant punir l'autre. Veut être digne. Vit du dégoût. Honte au niveau sexuel mais sensuel et n'écoute pas ses besoins sexuels. Compense et se récompense par la nourriture.
Plus grande peur : La liberté.
Alimentation : Aime aliments riches en gras, chocolat. Boulimique ou plusieurs petites portions. Honte de s'acheter ou manger des gâteries.
Maladies possibles : Dos, épaules, gorge, angines, laryngite, problèmes respiratoires, jambes, pieds, varices, entorses, fractures, foie, glande thyroïde, démangeaisons de la peau, hypoglycémie, diabète, cœur.


4 - Caractéristiques de la blessure de trahison – physique du « contrôlant » :

Physique : contrôlant, blessure : trahison... Éveil de la blessure : Entre deux et quatre ans avec le parent du sexe opposé. Bris de confiance ou attentes non répondues dans la connexion amour/sexuel. Manipulation.
Masque : Contrôlant
Corps : Exhibe force et pouvoir. Chez l'homme, épaules plus larges que les hanches. Chez la femme, les hanches plus larges et fortes que les épaules. Poitrine bombée. Ventre bombé.
Yeux : Regard intense et séducteur. Yeux qui voient tout rapidement.
Vocabulaire : " dissocié", " as-tu compris ?", " Je suis capable", " laisse-moi faire seul", " Je le savais", " Fais-moi confiance", " Je ne lui fais pas confiance".
Caractère : Se croit très responsable et fort. Cherche à être spécial et important. Ne tient pas ses engagements et ses promesses ou se force pour les tenir. Ment facilement. Manipulateur. Séducteur. A beaucoup d'attentes. D'humeur inégale. Convaincu d'avoir raison et essaie de convaincre l'autre. Impatient. Intolérant. Comprend et agit rapidement. Performant pour être remarqué. Comédien. Se confie difficilement. Ne montre pas sa vulnérabilité. Sceptique. Peur du désengagement.
Plus grande peur : la dissociation, la séparation, le reniement.
Alimentation : Bon appétit. Mange rapidement. Ajoute sel et épices. Peut se contrôler lorsqu'il est occupé mais perd le contrôle par la suite.
Maladies possibles : Maladies de contrôle et de perte de contrôle, agoraphobie, spasmophilie, système digestif, maladies finissant en " ite ", herpès buccal.


5 - Caractéristiques de la blessure d'injustice – physique du « rigide » :

Physique : rigide, blessure : injustice... Éveil de la blessure : Entre quatre et six ans avec le parent du même sexe. Devoir performer et être parfait. Blocage de l’individualité.
Masque : Rigide
Corps : Droit, rigide et le plus parfait possible. Bien proportionné. Fesses rondes. Petite taille serrée par vêtement ou ceinture. Mouvements rigides. Peau claire. Mâchoire serrée. Cou raide. Droit de fierté.
Yeux : Regard brillant et vivant. Yeux clairs.
Vocabulaire : "pas de problème", "toujours/jamais", "très bon/très bien", " très spécial", "justement", "exactement", "sûrement", "d'accord ?".
Caractère : Perfectionniste. Envieux. Se coupe de son senti. Se croise souvent les bras. Performant pour être parfait. Trop optimiste. Vivant, dynamique. Se justifie beaucoup. Difficulté à demander de l'aide. Peut rire pour rien pour cacher sa sensibilité. Ton de la voix sec et raide. N'admet pas qu'il vit des problèmes. Doute de ses choix. Se compare à mieux et à pire. Difficulté à recevoir en général. Trouve injuste d'en recevoir moins et encore plus injuste d'en recevoir plus que les autres. Difficulté à se faire plaisir sans se sentir coupable. Ne respecte pas ses limites, s'en demande beaucoup. Se contrôle. Aime l'ordre. Rarement malade, dur pour son corps. Colérique. Froid et difficulté à montrer son affection. Aime avoir une apparence sexy.
Plus grande peur : la froideur.
Alimentation : Préfère aliments salés aux sucrés. Aime tout ce qui est croustillant. Se contrôle pour ne pas grossir. Se justifie et a honte lorsqu'il perd le contrôle.
Maladies possibles : Burn-out (épuisement professionnel), anorgasmie (femme), éjaculation précoce ou impuissance (homme). Maladies finissant par" ite" telles que tendinite, bursite, arthrite, etc… Torticolis, constipation, hémorroïdes, crampes, circulation du sang, foie, varices, problèmes de peau, nervosité, insomnie, mauvaise vision..

Un exemple de comportement qui révèle le port du masque :

Pour Lise Bourbeau, il y a des comportements qui trahissent la présence d’un masque dès lors qu’une blessure est réveillée, en voici un des exemples de comportement révélateur qui nous est présenté dans le dernier chapitre du guide consacré à la guérison :


- Lorsque ta blessure de REJET est activée, tu mets le masque de « fuyant ». Celui-ci te porte à vouloir fuir la situation ou la personne avec qui tu crois que tu vivras du rejet, par peur de paniquer et de te sentir impuissant. Ce masque peut aussi te convaincre de devenir le plus invisible possible en te retirant à l’intérieur de toi-même, en ne disant ou en ne faisant rien qui puisse te faire rejeter davantage par l’autre. Ce masque te fait croire que tu n’es pas assez important pour prendre ta place, que tu n’as pas le droit d'exister au même titre que les autres.



- Lorsque ta blessure d'ABANDON est animée, tu portes le masque de « dépendant ». Celui-ci te fait devenir comme un petit enfant qui a besoin et qui cherche l'attention en pleurant, en te plaignant ou en étant soumis a ce qui se passe, car tu crois que tu ne peux y arriver seul. Ce masque te fait faire de pirouettes pour éviter qu’on te laisse ou pour avoir plus d’attention. Il peut même te convaincre d’aller jusqu’à te rendre malade ou être victime de différents problèmes pour obtenir le support ou le soutien recherché.



- Lorsque c'est la blessure d'HUMILIATION qui est éveillée, tu enfiles le masque de « masochiste ». Celui-ci te fait oublier tes besoins pour ne penser qu’à ceux des autres en devenant une bonne personne, généralement toujours prête à rendre service, même au-delà de tes limites. Tu t’arranges aussi pour prendre sur ton dos les responsabilités et engagements de ceux qui semblent avoir de la difficulté à respecter ce qu’ils doivent faire et cela, avant même qu’ils le demandent. Tu fais tout pour te rendre utile, toujours pour ne pas te sentir humilié, rabaissé. Tu t’arranges ainsi pour ne pas être libre, ce qui est si important pour toi. Chaque fois que tes actions ou agissements sont motivés par la peur d’avoir honte de toi ou de te sentir humilié, c’est est signe que tu portes ton masque de « masochiste ».



- Lorsque tu vis la blessure de TRAHISON, tu portes le masque de « contrôlant » qui t’amène à devenir méfiant, sceptique, sur tes gardes, autoritaire et intolérant à cause de tes attentes. Tu fais tout pour montrer que tu es une personne forte et que tu ne te laisses pas faire ou avoir facilement, en particulier lorsque tu décides pour les autres. Ce masque te fait faire des pirouettes pour éviter de perdre ta réputation au point même de mentir. Tu oublies tes besoins et fais ce qu'il faut pour que les autres pensent que tu es une personne fiable et en qui on peut avoir confiance. Ce masque te fait également projeter une façade de personne sûre d’elle, même si tu n’as pas confiance en toi et que tu remets en question tes décisions ou tes actions.



- Lorsque la blessure d’INJUSTICE est déclenchée, tu revêts le masque de « rigide » qui fait de toi une personne froide, brusque et sèche au niveau du ton et des mouvements. Tout comme ton attitude, ton corps devient régime lui aussi. Ce masque te fait devenir aussi très perfectionniste et fait vivre beaucoup de colère, d’impatience, de critique et d’intolérance face à toi-même. Tu es très exigeant et tu ne respectes pas tes limites. Chaque fois que tu te contrôles, que tu te retiens et que tu es dur avec toi-même, c’est que tu as mis ton masque de « rigide ».


Comment guérir de ses blessures :

La guérison est possible, pour peu que nous acceptions de reconnaître le masque que nous revêtons afin d’identifier la blessure occultée. Ensuite c’est comme pour une blessure physique qu’il nous faudra accepter et en prendre soin.
L'exercice n’est pas aisé car chacune des blessures résulte d’un amoncellement d’expériences de nos vies antérieures. Il faut procéder par étapes, d'abord reconnaître ses résistances, puis les accepter, ensuite se donner le droit de réitérer des erreurs, et enfin s’aimer à travers elles pour se transformer et dépasser notre ego qui conserve les croyances et censure notre être véritable.
C’est dans l’amour et l’acceptation que les masques s’estompent. Dès lors où nous nous permettons d’être nous-mêmes, en revenant à notre première étape, la guérison sera effective.


Conclusion :

La psychanalyse soutient que les relations affectives nouées avant l’âge de six ans conditionnent nos relations d’adultes. Pour Lise Bourbeau ce constat est certain et au travers de ce guide elle se propose de nous mener vers la voie de guérison en vérifiant sa synthèse sur les cinq grandes blessures humaines.
Son étude n’a certes pas de preuves scientifiques mais demeure la somme de ces années de découvertes et d’expériences toutes motivées par le souhait de favoriser la croissance personnelle.

Pour en savoir plus :

Les 5 Blessures qui empêchent d’être soi-même de Lise Bourbeau
Éditions : E.T.C
Collection : Pocket
Langue : Français
Pages : 256
ISBN : 978-2-266-22948-7

@ : http://www.lisebourbeau.com/fr/livres-cd

Laissez un commentaire pour partager votre expérience

Cet article vous fait réagir, vous désirez partager vos impressions, alors n'hésitez pas à laisser un commentaire.
Pour pouvoir laisser votre commentaire vous devez être connecté à votre compte :

Connectez-vous
à votre compte
Créer votre
compte
Derniers articles

Pensée de la semaine - «Avance sur ta route...»

«Avance sur ta route car elle n'existe que par ta marche.»

Cette citation de Saint-Augustin est ...

Ecrit par : Florence CAPA

Pensée de la semaine - L'échec

A quoi se résume l’échec ?
L’abbé Pierre l'a dainsi : « Le plus grand échec ...

Ecrit par : Florence CAPA

Pensée de la semaine - Demander l’impensable...

Pourquoi « Oser demander l’impensable » ?

Jacques Salomé a dit ceci et force est de constater ...

Ecrit par : Florence CAPA

Les journées Voyance et Bien-être à TILLÉ

Le samedi 28 et le dimanche 29 janvier 2017, se dérouleront la 2ème ...

Ecrit par : Florence CAPA

Pensée de la semaine - Avancer !

En ce lundi 14 novembre, jour de Super Pleine Lune, je vous livre un passage ...

Ecrit par : Florence CAPA

Accueil - Mentions légales - Conditions Générales d'Utilisation - Charte de rédaction des messages - Nous contacter


UTILISATION DES COOKIES
En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies ou technologies similaires pour permettre certaines fonctions de ce site ainsi que pour la sécurisation des transactions sur notre site. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres, cliquez ici.